Bienvenue sur le site dédié au projet coclicô


Dans quelque temps, les données du projet CoCliCô seront accessibles sur le site dédié au suivi du littoral du CREC (Centre de Recherche en Environnement Côtier) et du département de la Manche. Pour que les premières collectes soient accessibles dès maintenant, nous avons créé ce site provisoire.

 

==> En savoir plus sur le projet CoCliCô


ACTUALITÉS

Lien vers des vidéos pédagogiques sur les risques côtiers. Ces vidéos sont bien faites et elles s'adressent à tout public. 

 

"Rendre accessibles au plus grand nombre les problématiques liées aux risques côtiers, au changement climatique, à l’érosion ou encore au trait de côte : tel est le but des films pédagogiques réalisés par l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA)".

 

 

 

http://www.brgm.fr/actualite/littoral-aquitain-films-mieux-comprendre-risques-cotiers 

 

 


Littoral : Alerte à l'érosion !

Lien vers une vidéo de la chaine LCP sur la problématique littorale de l'érosion / surbmersion marine en Normandie, Vendée, Gironde, etc ... 

 

http://lcp.fr/emissions/lcp-le-mag/285103-littoral-alerte-lerosion 

 

" En 50 ans, la France a perdu près de 26km² de littoral, soit l´équivalent de la superficie de Caen. Aucun département côtier n´est épargné ; pourtant, les bords de mer attirent de plus en plus de résidents : quatre millions d´habitants supplémentaires y sont attendus d´ici 2040. Comment gérer ce casse-tête ? Comment anticiper le recul des côtes, relocaliser les habitations, et indemniser les personnes expropriées ? Des députés réfléchissent à une proposition de loi, pour donner une « boite à outils » aux responsables locaux. 
Un reportage de Marie Labat et Nathalie Guillouard "


Participation aux ateliers Notre littoral pour demain.

N'hésitez pas à venir échanger avec nous. Plusieurs ateliers sur la côte ouest du Cotentin. 

 

Pour le secteur Les Pieux / Côte des Isles la rencontre aura lieu au   Pôle nautique de Barneville-Carteret le 16 octobre 2018 à partir de 12h30    mais vous pouvez vous rendre dans les autres ateliers du territoire. 

 

Il y a également une page Facebook sur le projet : 

 

Facebook / Notre littoral pour demain côte ouest 

 

 


La protection de Barneville plage continue 
Mars 2018


Quelques photographies de la tempête Eléanor sur notre littoral.

Si vous avez vous aussi des photographies, vous pouvez les partager sur notre site !

Prenez note :

LA PROCHAINE COLLECTE DE CLICHÉS CÔTIERS AURA LIEU ENTRE AVRIL ET MAI 2018 .

 

 

Toutes les personnes souhaitant devenir Veilleurs de côte sur la Côte des Isles sont invitées à prendre contact avec

le pôle de proximité des Pieux, Service GEMAPI  (Attention, changement d'adresse)

3 allée de la Fosse

50 340 LES PIEUX

- 02 33 08 23 03 -

 

Les trousses des veilleurs seront à retirer au Pôle de Proximité de la Côte des Isles (ex communauté de communes). Si vous souhaitez être accompagnés lors de la prochaine collecte, n’hésitez pas à nous le faire savoir. 

 

Les résultats de la collecte sont en ligne !

 

 


GRand Prix culture du risque Inondation :                                                           ...et une mention spéciale pour coclicô

Lancé en décembre 2016 par les services de la préfecture de la région d’Ile-de-France, le Grand Prix culture du risque inondation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion des risques inondations du bassin Seine-Normandie afin de sensibiliser le plus grand nombre au risque inondation et faire émerger une culture du risque pour mieux prévenir les crues.

 

Le 20 juin dernier, le pôle de proximité de la Côte des Isles de la communauté d’agglomération du Cotentin a été à Paris avec la Ville de Cherbourg-en-Cotentin afin de présenter CoCliCô lors de ce Grand Prix.

 

Au cours de cette journée, des tables rondes suivies de dialogues avec des experts ont été proposées. Plusieurs actions réalisées par des associations, des sociétés ou par des collectivités ont été présentées. Cela a permis des échanges intéressants et instructifs pour savoir ce que font nos voisins face au risque inondation. La première partie de journée a démarré autour de la thématique de la conscience, de la culture et de la mémoire du risque inondation et la seconde partie sur la place et les apports de la culture du risque dans la gestion des risques inondation.

Au terme de cette journée, six actions ont été récompensées :

  • Catégorie information citoyenne : l’action « Prévention des inondations : mobilisons les voisins ! » par l’EPTB Seine Grands Lacs, qui vise à mobiliser les citoyens et les informer sur le risque inondation via les relais de proximité ;
  • Catégorie artistique et culturel : l’action « Atlas des Fleuves » conçu par l'artiste Marie Velardi et l'association COAL
  • Catégorie acteurs économiques : l’action « Dispositif de la RATP d'amélioration continue de son Plan de Continuité d'Activité (PCA) relatif au risque inondation et de son Plan de Protection contre le Risque Inondation (PPRI) associé » par la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP). Elle consiste à anticiper et à gérer le fonctionnement du réseau en cas d’inondation en sensibilisant les agents et décideurs ;
  • Catégorie formation, pédagogie, éducation : L’action « Les pieds dans l’eau - Quand la rivière déborde » par le Syndicat mixte pour l'Assainissement et la Gestion des Eaux du bassin versant de l'Yerres (SYAGE) à destination des scolaires.
  • Prix « hors catégorie » : l’exercice «  EU SEQUANA 2016 » piloté en mars 2016 par la préfecture de police de Paris pour son ampleur unique en France et les nombreux partenaires associés ;
  • Prix d’encouragement « littoral » : pour l’action CoCliCô : collecte de clichés côtiers » à la communauté d’agglomération du Cotentin, pôle de proximité de la Côte des Isles, qui vise à sensibiliser les citoyens aux risques littoraux.

Afin de contribuer à la mémoire du risque, un repère de crue a été posé sur la préfecture d’Ile-de-France située en zone inondable. Ce repère qui fait référence à la crue de 1910 se situe à 33,4 cm au-dessus du trottoir de la rue Leblanc, matérialisé à l’extérieur du bâtiment par une bande autocollante bleue.

Nous ne sommes qu’au début du projet CoCliCô et une telle reconnaissance à ce stade fait toujours plaisir et encourage à continuer, à faire connaître notre travail. Nous remercions l’ensemble des veilleurs de côte et les personnes qui s’investissent dans cette action. 

 


Un coup D’ŒIL sur la deuxième collecte de clichés côtiers

Le 14 avril, un premier relevé à Carteret.

On s'oriente, on mesure, on photographie. Quelques minutes auront suffi pour se réapproprier le matériel et rentrer les données.

MERCI, les veilleurs !

 

 

•    Depuis la dernière campagne de mesures, et jusqu'à aujourd'hui, il y a eu quelques coups de vent ; mais, à première vue, nous n'avons pas constaté trop d'érosion. Cependant, nous mettons à part le cordon dunaire situé à la fin des enrochements de la plage de Barneville. Si cette partie du littoral n'avait pas fait l'objet d'un confortement dunaire décidé par la municipalité de Barneville-Carteret en novembre 2016, ce qui restait de la dune aurait très probablement disparu en grande partie avec toutes les conséquences que l'on peut imaginer  pour le boulevard Maritime et les habitations riveraines.

(Lire ci-contre l'illustration de l'action pour la protection du littoral).




   Quelques jours plus tôt, lors de  la journée de réflexion sur l'érosion du littoral organisée à Caen par la Direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement (DREAL), la présentation de notre expérience a vivement intéressé des universitaires de la Région Bretagne.

•    Le projet CoCliCô devrait faire école : la Communauté d'Agglomération le Cotentin (qui englobe l'ancienne Communauté de Communes de la Côte des Isles) est désireuse de généraliser cette veille participative à tous les littoraux sujets à l'érosion de son territoire.

 

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Cliquer ensuite en dehors de l'image pour retourner sur Coclicô.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Cliquer ensuite en dehors de l'image pour retourner sur Coclicô.

    Amis Veilleurs, vous serez d'ici quelques temps peut-être considérés comme les pionniers d'un projet qui dépassera sans doute les limites de notre Côte des Isles. À suivre...

    Lors d'une manifestation organisée par la Préfecture de la Manche, la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) a cité notre expérience comme un exemple à suivre.


Les données de la campagne de collecte d'octobre-novembre 2016 et avril 2017 sont maintenant en ligne.

Elles sont consultables ici.

 

Mobilisation des veilleurs de côte

La grande majorité des veilleurs de côte inscrits ont procédé à leurs relevés dans les temps impartis.  


(logo de la Communauté d'Agglo créée le 1er/01/2017)
(logo de la Communauté d'Agglo créée le 1er/01/2017)



Une publication du département sur le projet coclicô

Le Département de la Manche a toujours suivi de près les démarches liées au suivi du littoral. Dès 1993, le Département s'est engagé en partenariat avec le CREC (Centre de Recherche en Environnement Côtier) pour assurer le suivi des côtes sableuses de la Manche.

C'est donc en étroite collaboration avec le Département que le projet CoCliCô a vu le jour. Aujourd'hui, le projet est passé en phase active, et le Département a communiqué sur la reprise du suivi du littoral dans sa lettre d'information n°17, parue en octobre 2016.